Clash

Vous voulez lancer une polémique? Parlez du Paris Brest!
Je crois que c’est l’un des desserts le plus sujet à discussions…virulentes!! Il y a les adeptes et ceux qui détestent. Pour cette dernière catégorie, « choux trop sec » et « crème trop grasse, écoeurante » sont les objections qui reviennent le plus souvent.
J’ai beau aimer le Paris Brest, que dire sinon…qu’ils ont raison??

J’ai fini par ne plus en acheter en pâtisserie, me rabattant sur des desserts moins « casse gueule ». Peut-être que je n’allais pas au bon endroit mais c’est vrai que j’étais devenue las de ce dessert que l’on ne termine pas car le résultat est très décevant.

Mais un Chef m’a définitivement réconciliée et a même sur convaincre les plus sceptiques d’entre nous. Lorsque une pâtisserie est réalisée dans les règles de l’art, avec de bons produits, le résultat est tout simplement magique. Je n’ai jamais mangé une pâte à choux aussi tendre (attention j’ai dit tendre, pas molle), une crème praliné aussi riche en goût.

Alors certes la texture riche et crémeuse est là, mais grâce à un « truc » de professionnel, l’accord en bouche est simplement parfait: glissez une petite touche d’acidité dans votre dessert et l’équilibre sera divin. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse trouver le secret…

Ceci est de l’art

De qui se moque-t-on? Sans doute est-ce ce que vous vous dites…
Je vous parle de dessert fruité et léger parce qu’il fait trop chaud pour tolérer manger autre chose et là, comme ça, sans prévenir, je vous balance une gateau au chocolat.

Mais alors, quel dessert! Mais quel dessert… je ne m’en suis toujours pas remise.

Son doux nom? Légende d’automne.
Sa composition? Un biscuit noisette, une ganache, un biscuit au chocolat et pour terminer une mousse au chocolat.

Nooon restez!

Je peux vous jurer que c’est un des desserts les plus raffiné, léger et aérien qu’il m’ait été donner de manger. Comment expliquer cela…
Imaginez. Vous fermez les yeux, les uns après les autres les arômes se découvrent pour ensuite laisser place à un feu d’artifice de saveurs.
Vous ressentez alors une véritable émotion, entre plaisir élémentaire et sophistication d’esthète.

Que Calor

Lorsque le thermomètre frise avec les 35°C, la dernière chose dont j’ai envie d’entendre parler c’est de pâtisserie bien lourde: je passe volontiers mon tour sur la forêt noire.

Mais la chaleur n’a quand même pas eu raison de ma gourmandise légendaire…il ne faut pas plaisanter non plus!

Et puis l’été propose une telle variété de fruits. Comment résister devant l’étal du primeur? Ces couleurs, ces textures, ces effluves… Salades de fruits, verrines, tartes fines, compotées…ce ne sont pas les idées qui manquent.

Une petite tarte aux fruits, cela vous tente? Ou bien vous préférez déclinez ce feu d’artifice de couleur, de saveur, de fraicheur?

Recette pour une tarte aux fruits d’été:

– paté sablée
– crème pâtissière
– des fruits: ceux que vous voulez, tant que vous voulez!

– Faites cuire à blanc la pâte sablée, 20min environ à 180°C.

– Une fois votre fond de tarte refroidi, garnissez de crème pâtissière à ras puis lissez.

– Répartissez les fruits choisis. De manière géométrique, en forme de fleur, ou alors de manière plus « libre » c’est à vous de voir.

– Pour une touche de gourmandise supplémentaire, vous pouvez saupoudrer quelques pistaches concassées.

Suite…et fin

Ce week end entre amis était tout simplement parfait: se retrouver avec pour seul but de partager ensemble de bons moments, se créer des souvenirs communs dont on se souviendra longtemps…Pour prolonger encore un peu la magie de ces belles journées, j’ai eu envie d’un gâteau qui fédère.

Qui n’aime pas la tarte aux pommes? Qui n’en n’a pas mangé au gouter dans son enfance? Qui n’a pas aidé son papa ou sa maman à la préparer? Chaque famille détient sa recette, secrète de préférence.
Et puis… revenir de Normandie sans pommes, quelle idée?!!
Je brise les règles et vous dévoile la mienne.

Recette de la tarte aux pommes:
1 pâte sablée
250g-300g de compote de pommes*
3 pommes

– Préchauffez le four à 200 °C.

– Beurrez un grand moule à tarte, puis le garnir de pâte sablée. Cuire à blanc pendant 20 min.

– Épluchez les pommes puis les couper en lamelles fines et régulières.

– Étaler la compote sur le fond de tarte.

– Répartissez les pommes en lamelles sur la compote en créant le motif de votre choix.

– Enfournez à 200 °C pendant 30 min.

* Pour la compote, c’est un peu en fonction du temps dont vous disposez. Déjà prête ou bien faite maison si vous avez un peu de temps devant vous. Promis je vous donne ma recette bientôt.

Douce France

Ce week end, direction la Normandie.
La campagne, le soleil, le calme, la douceur de se laisser porter. 48h hors du temps.
Mon moment favori? La toute fin de journée alors que le diner se prolonge. La nuit tombe doucement, la fraicheur arrive. Magic hour…
Une tarte normande me semblait le dessert tout indiqué pour ce moment parfait: un gout simple et sans prétention.

Recette de la tarte Normande:
1 pâte sablée
3 pommes
250 g de crème épaisse
100 g de sucre
4 oeufs
calvados: facultatif – quantité selon goût

– Préchauffez le four à 200 °C.

– Beurrez un grand moule à tarte, puis le garnir de pâte sablée. Réservez ensuite au réfrigérateur.

– Épluchez les pommes puis les couper en gros quartiers.

– Dans un saladier, mélangez les oeufs, la crème épaisse, le sucre et le calvados.

– Répartissez les pommes sur le fond de pâte, puis versez la préparation à base d’oeufs.

– Enfournez ensuite à 200 °C pendant 30 min environ, jusqu’à ce que la crème soit figée et gonfle légèrement.

– Saupoudrez de sucre glace.